vendredi 13 mars 2015

{Mission d'entrepreneuse} Lae, de Bögraphik

Pour ce troisième épisode de la série d'interviews {mission d'entrepreneuse}, c'est Lae Haska, designer de tissus exclusifs Made in France sous la marque Bö Graphik, qui nous parle de la raison d'être de son business et des raisons qui l'ont poussée à se lancer dans l'aventure de la création d'entreprise.

C'est, là encore, une entrepreneuse talentueuse dont je suis avec intérêt et admiration le parcours depuis quelques années, et c'est avec beaucoup de plaisir que je l'accueille sur mon blog :-)!

En complément de cet interview, je vous conseille la lecture de la page "Nos valeurs" de sa boutique et l'article "Matières premières et prix" sur son blog, où elle explique parfaitement sa démarche d'entrepreneuse "éco et socio-responsable".





Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans l'entreprenariat?

Pour enfin sauter à pieds joints dans un projet qui me tenait à cœur depuis quelques temps! Je me suis lancée en 2014 sous la marque Bö Graphik en tant qu’auto-entrepreneur. Quelque part, j’avais fait le tour de la question concernant mon (ancien) job salarié, je ne voyais plus comment évoluer et il y avait bien un domaine qui me faisait palpiter et rêver: la création et le graphisme. Pour allier ces deux composants, j’ai ciblé (dans un premier temps) un unique marché, celui du design textile. Aujourd’hui je travaille à plein temps sur Bö Graphik, afin d’être à 100% sur ce projet et mettre toutes mes chances de côté sur ce secteur ultra fermé et très concurrentiel.



Quelle est la raison d'être de ton entreprise?


Vaste question en fait, presque philosophique et débat existentiel sur la vie... Au début, on ne sait pas toujours pourquoi on se lance, pourquoi créer une entreprise, mais après réflexion c’était comme une évidence. Il faut dire aussi, que je me suis mise à créer des tonnes de motifs, que je ne m’arrêtais plus, que je m’amusais et trouvais un accomplissement personnel dans ce domaine. Il me fallait presque « matérialiser » cette sorte de pulsion créative, et pourquoi pas en vivre. Il me fallait ainsi partager mon univers au travers de produits réels. Puis je me suis rendue compte que les gens autour de moi et les premiers clients aimaient (ouf) « avoir » quelque chose de graphique et pourquoi pas « stylé » dans leur environnement. Et puis surtout, je voulais enfin être seule à bord du bateau, goûter à la liberté de l’entreprenariat, explorer la création et proposer des tissus de qualité avec un processus de fabrication éco-responsable. Je ferai tout mon possible pour promouvoir notre économie locale et développer le made in France.



Toutes les articles et interviews Mission d'entreprise:


2 commentaires:

  1. L'entrepreunariat comme un accomplissement personnel, voilà des mots qui me parlent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toi Virginie, as-tu réfléchi à ta mission d'entrepreneuse?

      Supprimer