lundi 1 octobre 2012

{Auto-entrepreneur} Il est urgent d'attendre...

Logo des Pigeons, mouvement de défense des entrepreneurs français


En attendant la poursuite de la série {Branding} -j'ai tout plein de témoignages, de bonnes pratiques et d'idées à partager avec vous, ne manque plus que le temps de rédiger les posts!!-, je profite de l'actualité chaude bouillante sur le projet de loi de finances 2013 pour répondre à une question qui revient régulièrement, celle du statut (juridique, social, fiscal) de l'entrepreneuse créative.

Voici encore quelques semaines, j'aurais répondu sans hésiter en faveur du régime de l'auto-entrepreneur, souple, facile d'utilisation, adapté à nos activités, qu'elles soient principales ou complémentaires et peu risqué (même si au final, il peut s'avérer plus coûteux, dans la mesure où les cotisations sociales et les impôts sont calculés sur le chiffre d'affaires et non le revenu perçu et qu'il est donc impossible de déduire ses charges réelles).

J'ai moi-même adopté ce régime voici 3 ans, comme la grande majorité des entrepreneuses créatives et je ne pense pas que nous aurions pu mener à bien nos projets de cette manière sans lui (même si j'espère bien, un jour, développer mon activité suffisamment pour en sortir).

À noter: le statut dit d'artiste libre, comme son nom l'indique, n'est souvent pas adapté aux créateurs. Pour en savoir plus, reportez-vous à cet article, très clair, de l'APCE: le statut d'artiste-auteur.




Malheureusement, et vous le savez sans doute, le statut de l'auto-entrepreneur est aujourd'hui sur la sellette, même si les informations disponibles actuellement sont encore floues: certains parlent de la disparition des cotisations sociales calculées uniquement sur le chiffre d'affaires réalisé, d'autres "simplement" d'une hausse des taux de cotisation des auto-entrepreneurs...

Bref, si vous êtes actuellement en projet de création d'entreprise et que vous hésitez sur le statut à adopter, je vous conseille fortement de patienter encore quelques semaines pour en savoir plus sur la manière dont le régime de l'auto-entrepreneur va être modifié en 2013.

Profitez-en pour vous renseigner sur les autres possibilités (voir par exemple ce comparatif entre les différents régimes d'entreprise individuelle: régime "classique", régime "micro-entreprise" et régime "auto-entrepreneur"), mais aussi pour suivre la page Facebook des Pigeons entrepreneurs et être ainsi informées au plus vite des évolutions du projet de loi...



************

Deux fois par mois, l'actualité de Cousette communication directement dans ma boîte mail --> Je m'inscris!     

4 commentaires:

  1. Bonjour
    Concernant le statut d'artiste-auteur à la Maison des artistes, cela concerne vraiment que les artistes purement intellectuel !!! Dès que cela relève de la fabrication manuelle, de la customisation… c'est pas bon. On peut en tant que peintre avoir une petite activité de création en parallèle mais le seuil financier à ne pas dépasser est très peu élevé. Ils sont fermes la dessus. Attention aux rémunérations provenant d'ateliers, c'est idem même seuil tout confondu.
    Un peu de peinture, des ateliers et des créa et des prestations… hop je suis profession libérale à l'URSSAF !!!! Le statut Auto-entrepreneur était une alternative…arrrh aà suivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Azoline pour tes précisions sur le statut d'artiste-auteur, qui effectivement attirent beaucoup les créatrices mais n'est en réalité pas compatible avec leur activité.

      Concernant le statut de l'auto-entrepreneur, pour l'instant il semblerait que le gouvernement ne prévoit "que" une hausse des taux de cotisations (mais pas de mise en place d'une cotisation forfaitaire), mais entend apporter encore d'autres aménagement en 2013... à surveiller donc!

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Je voulais vous alerter sur le bien fondé de la page facebook que vous citez.
    Allez lire cet article pour vous faire une idée :http://www.visions-csfa.org/site/un-pigeon-peut-en-deplumer-un-autre/
    Et vous pouvez me trouver là : https://www.facebook.com/pages/Handmade-by-B%C3%A9n%C3%A9/380003918695686

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre contribution Bénédicte. Je suis effectivement au courant que l'origine de la page est questionnée. Je me suis moi aussi en effet posé des questions de qui était "derrière" ce mouvement, vous remarquerez que j'y fait seulement référence à titre de source d'information "centralisée" sur les évolutions du projet...
      Je ne suis pas sûre malgré tout qu'il faille y voir une "simple" opération de manipulation des auto-entrepreneurs (je me demande d'ailleurs dans quelle mesure la manipulation, si elle existe, ne viendrait pas au départ des pouvoirs publics qui y trouvent un moyen commode pour faire accepter une "simple" hausse de cotisations...). Il reste que les personnes qui ont lancé ce mouvement s'appuient sur des faits, un texte qui menacent réellement la pérennité, la viabilité et l'intérêt du régime d'auto-entrepreneur (un régime, je le rappelle, dont 90% des inscrits perçoivent moins que le SMIC et sont donc des travailleurs pauvres). À ce titre il me paraît important de les souligner auprès des nombreuses personnes qui envisagent de se lancer sous ce régime ;-)

      Supprimer